jeudi 18 juin 2020

Un peu d'histoire des guerres de Religion dans les BdR au XVIème siècle

Suite à la sortie effectuée sur le site de Calès le 26 septembre 2019, voici un texte extrait du "recueil de balades historiques dans les Bouches du Rhône" qui nous semble intéressant. Bonne lecture !



CHATEAU FORT et GROTTES NEOLITHIQUES DU SITE DE CALES
 ( LAMANON EN PROVENCE ) 
1130 : Alphonse III d'Aragon est à la fois Empereur d'Espagne et Comte de Provence : "Le Roi Batailleur" qui sera tué à 30 Ans en repoussant les Maures veut asseoir son autorité et son influence sur la Région : Il y envoie des Chevaliers Batisseurs, qui choisirent d'ériger sur un ancien Oppidum Préhistorique , à 6 Kms au Nord de Salon de Provence , à 208 M d'altitude sur un piton rocheux et escarpé de l'extrémité Orientale du Massif des Alpilles , dont les falaises naturelles formaient déjà remparts, un Château fort à la position stratégique près du lieu dit d'Allamanon ( dont l'étymologie viendrait des barbares germains "Alamans" ), dominant à la fois au Sud la Plaine de la Crau et au Nord la Durance. 
Parmi ces Chevaliers Catalans, Pons de Brugueras : sa descendance y fera souche et portera le titre de Seigneurs de Lamanon et de Rognes ....
Le site, dont il ne reste aujourd'hui que quelques vestiges perdus dans la Garrigue et les oliviers, offre une vue exceptionnelle sur les crêtes calcaires des Alpilles et du Lubéron. 
Il domine le "Cirque Troglodytique de Calès", un ensemble de 116 grottes taillées dans la roche, habitées dès le Néolithique, puis réutilisées depuis l'Antiquité jusqu'au XVIe siècle par des ouvriers tailleurs de pierres qui en extrayaient les blocs (ils servirent à construire le Château et les maisons avoisinantes) .
En 1390 , Le Château brûle une première fois sous les coups de boutoir de Raimond de Turenne, en guerre contre son oncle, le Pape d'Avignon Clément VII.
Lors des guerres  de Religion , le château , réputé imprenable, est défendu en 1586 par les Mercenaires Protestants du célèbre Capitaine Marc Cartier d'Alleins ...( déjà mentionné par Nostradamus en 1553 comme le "premier Pétardier de son temps ", il avait pris possession du château à cette date là pour y exercer le droit de Seigneur Brigand..). 
Assiégés par un des plus grands Chefs de la Ligue Catholique en Provence, le Général Hubert de Garde de Vins , ancien aide de camp du Roi de France Henri III,  Cartier se vit offrir pour lui et ses soldats une reddition en bonne et due forme avec les honneurs de la guerre ...Ce qui, compte tenu de la disparité des forces , était plus qu'honorable. Mal lui en pris : conduit à Aix en Provence avec ses Officiers Sallony, Curtel et Spiritas de Mérindol, il fut écartelé après avoir été écorché....
Le Château fut ainsi rasé pendant deux jours par les Troupes Catholiques les 13 et 14 Août 1586....Il ne reste plus debout que l'entrée de la cour inférieure de l'enceinte ,  la Porte Sud bâtie au XIIè siècle ....et la voûte de l'entrée Nord avec un bel escalier ...
Quant à Hubert de Garde de Vins il ne survécut que trois ans à Cartier : une balle d'Arquebuse eut raison de lui au Siège de Grasse en 1589 ....
Le Château actuel que l'on peut voir au fond du village dans un Parc magnifique n'a rien à voir : il fut construit en 1660 sous Louis XIV et est toujours habité.
Les Cartier sont une famille toujours présente à Alleins à la fin du XXe Siècle...

Pour faire une promenade sympathique sans passer par l'Autoroute, et si comme moi vous aimez flâner sur les Départementales, passez par la Route des Termes pour rejoindre Aix , direction St Cannat , Alleins , puis Lamanon...

Peu de gens savent que nous avons un des plus grands sites d'Europe de Grottes néolithiques parfaitement conservées dans les Bouches du Rhône ....et la vue du belvédère de la Croix érigée au XIXe siècle à l'emplacement du haut château vaut le détour...

jeudi 21 mai 2020

PROMENADE DANS LES CALANQUES





Un très beau diaporama que nous devons à "mon oeil création".
A voir en recopiant  :

Promenade dans les calanques mon oeil création BdR ppt

Bonne promenade !

mardi 19 mai 2020

LE SAVON DE MARSEILLE





Un diaporama photo très intéressant, à l'initiative de l'Ordissinaute "Poupette", publié le 23 avril 2020.
Regarder en se rendant sur le site :


https://www.ordissinaute.fr/diaporamas/2020-04-09-le-savon-de-marseille





mercredi 13 mai 2020

LE KERMES


BOTANIQUE  par Renée
Confinement pour le Covid 19, j’ai tout mon temps pour trouver dans mon jardin la cochenille du kermès, connue depuis l’Antiquité pour son pouvoir colorant donnant la couleur écarlate aux laines, soies, cuirs. 

Le chêne kermès (ou « à kermès » comme un des professeurs de la faculté de sciences de Marseille nous demandait de le nommer) ne manque pas dans ce coin de colline ! Il y repousse dès le printemps s’il a été coupé, ou bien il y grandit à l’abri des viornes tin pour semer ses glands. 

Il appartient à la famille des fagacées. Je n’ai jamais vu ici cette fameuse cochenille qui fit la richesse du Sud de la France, mais seulement quelques gales rouges, sans valeur...

Gales rouges Photo insecte.org
Pourtant à la société botanique de Marseille, la Linnéenne, ce professeur dont je viens de parler nous l’avait montrée : une petite boule rouge brun, bleutée, recouverte d’une fine poussière blanche, collée à un petit rameau de kermès. On aurait dit une prunelle bien mûre, sans pédoncule ! 

Cette présentation regroupa tous les présents et fût l’occasion d’un cours mémorable. Je comprends, vu sa rareté, l’intérêt qu’elle suscita !

Kermès Ilicis

Kermès Ilicis
Ce serait en réalité la larve femelle du kermès accrochée en mars sur le chêne qui, après copulation en avril avec son mâle qui lui est ailé et se déplace, prendrait une forme sphérique et formerait en mourant un bouclier à ses œufs.
Et c’est en mai que les femmes au petit jour, à l’aide des deux ongles qu’elles gardaient longs pour cela, cueillaient ces petites boules qu’il fallait passer à la vapeur pour tuer les insectes, puis les faire sécher pour les réduire en poudre.
Les marchés florissants du kermès étaient Montpellier, Marseille et Venise pour le kermès oriental.

Un peu d’historique : Pour les Phéniciens le « Kermès » c'est le ver. Dans la Bible, en hébreu c’est le tola schani (ver rouge). Pour les Italiens c’est le kermès vermilio.

En Phénicie, ce serait des bergers qui auraient découvert son pouvoir colorant en remarquant des taches écarlates sur la toison de leurs moutons lorsqu’ils traversaient des garrigues.

Chez nous, on dit qu’au mois de mai, sur les pigeonniers, ce serait les fientes rouges des pigeons qui seraient le point de départ de la découverte, ou de la redécouverte de cette teinture.

C’est par l’utilisation des pesticides sur les vignes plantées sur des terrains proches de chênes à kermès que cette cochenille aurait été décimée. Elle a été moins résistante que les cochenilles qui s’attaquent à mes plantes d’ornement !

Mais les grecs et les Romains qui l’ont utilisée, parce qu’elle était moins chère que la pourpre l’ont prise pour un produit végétal et cela a perduré des siècles jusqu’en 1551 où son origine animale a été identifiée mais cela n’a pas convaincu tout le monde.

1204, une Charte : « l’étranger ne peut teindre à Montpellier aucun drap de laine avec la graine du petit houx ». 
1666, Plumier donne à St Domingue l’origine animale de la cochenille.

On parle d’un pari sur son origine végétale ou animale, en 1725, qui aurait été tranché par des juristes !

D’autres cochenilles ont été utilisées celle du scléranthus dite cochenille de Pologne ou celle de l’opuntia, voir plus loin.

Enfin en 1729, dans « histoire naturelle de la cochenille » Melchior de Ruscher, un Hollandais, affirme que c’est un insecte et Linné en 1756 lui donne son nom scientifique et la classe dans les hémiptères. Ouf !

Sur le livre « les insectes » par Louis Figuier de 1875 prêté par un de mes amis, j’ai pu lire que le kermès fut concurrencé par une autre cochenille celle de l’Opuntia, cactus appelé Mopal, ce qui donnera le nom de Mopaleries à ces fermes Mexicaines où l’emploi d’esclaves, la rendait moins chère.

En 1858,  A.W.Hofmann découvre le rouge d’aniline.

1880, l’élevage de la cochenille ne se fait plus à grande échelle, il ne sert plus qu’à la préparation de colorants non toxiques pour les confiseurs et ceci encore de nos jours, du moins on l’espère. 

mercredi 6 mai 2020

L'ETANG DE BERRE

Photo Wikipédia 


Document "Conservatoire du littoral"

Un très beau diaporama à voir en cliquant sur les liens :



https://www.ordissinaute.fr/diaporamas/2019-07-05-l-etang-de-berre-ndeg2

Ecrit par l'Ordissinaute Poupette

samedi 2 mai 2020

PRIEURE DE LA Ste VICTOIRE et HISTORIQUE DU TUNNEL DU ROVE

Nous vous proposons une vidéo magnifique sur la construction virtuelle du prieuré de la Sainte Victoire (document diffusé par Louis Chancrin aux Amis de l'Huveaune).



Vous pourrez y accéder en cliquant sur l'adresse suivante : 



Photos : Office du Tourisme Aix en Provence



Et pour compléter ce magnifique document, nous vous proposons un peu de lecture se rapportant à l'historique du Tunnel du Rove (toujours grâce à Louis Chancrin).


D'agréables moments de culture pour combler le confinement !

vendredi 1 mai 2020

BON 1er Mai



Ce petit brin de muguet virtuel pour vous souhaiter tout le bonheur possible. Par les temps qui courent, il est plus que nécessaire. Courage à tous ! Prenez soin de vous.